Vous êtes ici:

Granulés de sarments

Transformer les sarments en granulés pour se chauffer

1 tonne/ha de sarments valorisables
50.000 ha de vignes dans le Gard
2 kg granulés de sarments = 1 litre de gazoil

Soutenue financièrement par le Conseil général, la Chambre d’agriculture du Gard souhaite mettre en place une filière locale de production, transformation et commercialisation de granulés de sarments. Depuis 2013, les viticulteurs gardois peuvent récolter et mettre en ballots leurs sarments grâce à la presse à ballots de CUMA30. Reste maintenant à trouver LA granuleuse permettant de transformer ces ballots de sarments en granulés. Agriculteurs, particuliers, collectivités pourront se chauffer avec ces granulés de sarments. 

Pour le viticulteur, la valorisation des sarments comme combustible présente une intérêt économique double : l’auto-consommation (avec réduction de la facture énergétique) et/ou la vente. Ce projet est particulièrement adapté à certaines exploitations viticoles : celles ayant des factures en chauffage très importantes, celles équipées ou en projet de chauffage aux granulés, celles cherchant un revenu complémentaire.

Le marché du bois-énergie est en pleine expansion dans le Gard. Pour preuve, depuis 2002, 192 chaufferies subventionnées ont été installées dans le Gard et la Lozère (source : mission bois énergie CCI Gard Lozère). Le tiers de ces chaudières est chauffé à partir de granulés et le quart est installé chez des agriculteurs. Pour montrer le bon exemple, la Chambre d’agriculture du Gard a équipé sa nouvelle antenne d’Alès d’une chaudière polycombustible avec pour ambition un chauffage aux granulés de sarments pour l’hiver 2014-2015.